Tobii Eye Tracking

Le premier projet de l’association est le financement d’un locigiel de reconnaissance oculaire : le Tobii Eye Tracker.

Les personnes atteintes de polyhandicap comme Méline ne savent ni parler, ni se servir de leurs mains. Le regard constitue leur unique moyen de communication.

L’équipement Tobii Eye Tracker du laboratoire Proteor détecte précisément la direction du regard sur un écran, offrant à l’utilisateur un éventail de possibilités pour communiquer sur ses envies, ses douleurs, et même jouer.

C’est une révolution dans la compréhension des besoins des personnes handicapées et c’est notre priorité de mieux comprendre ce que Méline essaye de nous dire avec ses yeux.

Il faut compter un budget de 6000€ pour ce dispositif.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les vidéos ci-dessous :

Tobii : l’eye tracking au service du handicap

Alyssa et sa maman communiquent grâce au Tobii